Chirurgie mini-invasive

La chirurgie mini-invasive est réalisée grace à des instruments longs ou adaptés couplés à un système vidéo permettant de bien visualiser toutes les structures sans les endommager.

Nous constatons lors d’intervention par chirurgie mini-invasive une diminution des douleurs, un levé plus précoce et une diminution de la rééducation ce qui permet de raccourcir le temps d’hospitalisation. L’intervention peut souvent être réalisée de manière ambulatoire. La reprise des activités des patients peut être plus précoce selon les besoins de celui-ci.

La Chirurgie Mini Invasive permet tout spécialement en ce qui concerne la chirurgie du genou et de la hanche d’accéder au site opératoire sans dommages pour les tissus avec des saignements opératoires minimes, ceci nous permet de ne plus devoir faire de transfusion sanguine, sauf dans des cas rares et limités.

La chirurgie mini invasive permet de diminuer le temps d’hospitalisation et donc les risques infectieux.

Le Docteur Delcroix utilise principalement les voies d'abords de Röttinger (Roettinger) et la voie supra trochantérienne « SUPERPATH » en ce qui concerne la chirurgie prothétique de la hanche.

Pourquoi une chirurgie mini invasive ?

Découvrez en image pourquoi la chirurgie mini invasive.

Les images accessibles via ce lien sont avant tout destinées aux professionnels de santé.

Pourquoi un abord supra trochantérien par SUPERPATH ?

Cette technique sans aucune section musculaire qui permet de ne pas avoir de diminution de force ni de luxation. Une stabilité totale de la hanche après l’intervention est ainsi obtenue.

Ces techniques permettent également de diminuer les pertes sanguines ce qui permet de ne plus devoir transfuser les patients.

Tout le Personnel ainsi que les patients porteurs de la COVID-19 ne sont pas autorisés à la consultation. Nous considérons donc que la protection est maximale. Le port du masque est OBLIGATOIRE et du gel hydroalcoolique est disponible dans toutes les pièces.